Chargement...

Retrouvez gratuitement Hellystar sur le Google Play Store.

Cliquez ici pour plus d'infos

L’histoire d’Agnès Sampson, de la sorcellerie à la hantise

Get it on Google Play
Telecharger gratuitement l'application Hellystar.

PARCOURIR

L’engouement pour la traque aux sorcières en Europe au 16ème siècle était aussi brutal que sanglant. On estime que, sur une période d’environ 200 ans, environ 40 000 femmes, hommes et même enfants ont été exécutés pour le « crime » de sorcellerie. Agnès Sampson était une de ces victimes, on raconte maintenant que son fantôme hanterait les couloirs du Palais de Holyrood à Édimbourg.


Agnes Sampson était une sage-femme et une guérisseuse à la fin du 16ème siècle qui utilisait ses connaissances dans les remèdes à base de plantes et dans des procédures médicales relatives (parfois douteuses) à des fins de bienfaisances. D’ailleurs, elle était tellement experte que beaucoup lui attribuaient des pouvoirs surnaturels ou paranormaux. Mais à cette époque, l’Écosse était un lieu profondément superstitieux avec des peurs de masses régulièrement déclenchées par des forces diaboliques présumées.

Le succès d’Agnès en tant que sage-femme et guérisseuses lui a été fatal, puisqu’elle est rapidement devenue une cible facile pour les fanatiques extrémistes, alors qu’en plus, à ce moment, une vague de ferveur religieuse a balayé l’Écosse dans les années 1590, Agnès s’est donc vite fait accusée d’avoir pactisé avec le diable et se retrouva dans un groupe d’environ 100 suspects, qui ont été arrêtés pour pratiquer la sorcellerie à North Berick. Agnès a renié avec ardeur les accusations portées contre elle.

Malheureusement pour Agnes Sampson, James VI d’Écosse a pris un intérêt particulier pour son cas. Elle a été amenée à un conseil de ses nobles et a été interrogée férocement. Le refus d’Agnès de se soumettre aux accusations du Roi affaiblit le monarque. Elle a, par consentant, été enférmée dans un cachot ou elle a été brutalement torturée, jusqu’à ce qu’une confession dite soit finalement extraite.
Remarquablement, Agnès a pu supporter son épreuve sans confesser pendant des jours. Cependant, après s’etre fait rasé tous les cheveux, elle a été obligée de se tenir nue, fixée contre un mur par un engin buccal douloureux connu sous le nom de « Bride des sorcières », un instrument en fer avec quatre dents acérées placées dans la bouche, dont deux pressaient contre les joues et deux contre la langue, empêchant tout mouvement de la bouche et toute parole Elle se tenait comme ça pendant des jours sans sommeil ni subsistance. Malgré ce traitement inhumain, Agnès a maintenu son innocence, suppliant sa liberté.

Frustrés par la résilience d’Agnès à la torture, les gardiens ont décidé d’augmenter leurs tortures et ont déployé l’utilisation d’un garrot. Dans l’heure qui suit la mise au cou de la corde, Agnès avoua la multitude de charges dont elle a été accusée. Après ceci, elle a été retiré de sa cellule, pour être attachée sur un pieu et ensuite lentement brûlé jusqu’à ce qu’elle soit morte, le sort commun de ceux qui étaient accusés de sorcellerie.
L’exécution d’Agnes Sampson n’a été qu’une tragédie parmi d »autre milliers de cas qui a eu lieu pendant cette traque aux sorcières en Écosse. Son histoire triste est devenue particulièrement importante, notamment parce que son fantôme tourmenté souvent vu à parcourir les couloirs du palais de Holyrood, là ou elle à été torturé, nu et chauve.

Les observations de d’Agnès datent du moment de son exécution jusqu’à nos jours. L’une des observations la plus récente aurait eu lieu en 2014, lorsqu’un homme de maintenance travaillait tard, essayant de réparer une serrure défectueuse. Il dit avoir vu apparaître le fantôme d’Agnès au bout d’un couloir bien éclairé et elle se serait dirigée dans sa direction avec des mouvements lents et agonisants. Surpris, l’ouvrier lâcha un cri de terreur mais à ce moment, elle avait déjà disparue….

Une autre observation d’Agnès est censée avoir eu lieu dans les années 1990 lors d’une visite du chancelier allemand. Selon les sources, le témoin était un jeune diplomate allemand, qui a été vu sortir de peur du bureau où il venait d’entrer. Quand les personnes présentes avec lui, leur demandèrent ce qui n’allait pas, il répondit qu’il avait vu une forme spectrale nue et transparente flottant au milieu de la pièce avec les bras tendus, tel un film d’horreur.

Agnes Sampson était sage-femme et guérisseuse exemplaire, qui a consacré sa vie à essayer d’aider les autres à travers sa sagesse. Pour cette raison (peut-être), elle a été dénoncée comme étant une sorcière, dépouillée, rasée, torturée et finalement brûlée jusqu’à la mort. Son fantôme hantera surement pour toujours le palais de Holyrood, en perpétuel tourment.

Faites partie intégrante de la communauté !

Hellystar s'ouvre à vous en vous proposant de partager vos connaissances et votre vécu en publiant facilement des posts.